Description Galerie photo Partenariats André Peyrot

T60 André Peyrot- Dèscription

Le télescope

La monture est construite par la société Valméca à Puimichel (04). Les miroirs primaire et secondaire hyperboliques sont fournis par la Ste Astro-Optique Cardoën à Puimichel (04).

  • Télescope équatorial Ritchey-Chrétien de 60cm à F/d 8
  • Barillet miroir à 18 points sur 6 triangles soutenus 2 par 2 par balance. Bafflage soigné avec diaphragmes internes; mise en température rapide de l'optique principale par ventilateurs actifs BT (4ex) débrayables.
  • Araignée 4 branches décalées pour une grande rigidité ; réglage en tip-tilt pour collimation. Mise au point par miroir secondaire mobile piloté par Robo-Focus micro-pas; baffle secondaire optimisé pour un contraste maximum.
  • Porte-oculaire diamètre 3" à crémaillère hélicoidale de précision, sur platine à repérage par pions de centrage, interchangeable avec platine support caméra CCD.
  • Toutes les pièces sont réalisées en alliage léger AU4G et AG4MC sur machine à commande numérique CnC.
  • Lunette guide diamètre 150mm , Focale 1200 mm, fixée sur le tube optique.
  • Monture à berceau déporté, en acier, constitué d'une construction tubulaire offrant une très grande rigidité et un passage libre des plus importants, liés è la nécéssité de visée basse sur l'horizon. Les 2 tubes principaux sont reliés par des platines de grandes dimensions nervurées usinées après soudure, sur lesquelles sont fixés les tourillons/axes horaires. L'équilibrage de l'ensemble est assuré par des masselottes fixées au bas de ces platines.
  • Les axes de déclinaison fixés au tube optique sont supportés par 2 paliers auto-aligneurs à double rangée de billes, l'entraînement motorisé étant assuré par une roue tangente M1/480 dents plus vis-sans-fin rectifiée en acier trempé/revenu 30CDV6, montée dans un berceau orientable offrant tous les degrés de liberté pour l'alignement sur la roue dentée, sur roulements de précision P6. L'ensemble est protégé par un carter métallique démontable aisément. L'axe Alpha dispose du même système d'entraînement roue + vis.
  • 2 supports mécano-soudés très rigides à fixer sur les piliers béton, supportent l'ensemble de la monture, et disposent des réglages micrométriques pour l'alignement sur le pôle, en azimut et hauteur.
  • Electronique de commande MCMT II pour pointage automatique, gestion de la caméra CCD, roue à filtre, focalisation, etc..., géré par le logiciel Prism V.7, + alimentation de puissance stabilisée 2x 0-30V/10A.
  • Miroirs. Substrat Pyrex recuit fin astro, diamètre 620mm ep 50mm pour le primaire, diametre 225mm ep 30mm pour le secondaire. Tests interférométrique, intra/extra focal, et tests photographiques sur étoiles fournis. Les miroirs sont traités aluminés et protégés SiO2 .
Tube - Cliquez pour agrandir Barillet - Cliquez pour agrandir Sustentation - Cliquez pour agrandir
Usinage - Cliquez pour agrandir Usinage - Cliquez pour agrandir Essai miroir secondaire - Cliquez pour agrandir
Miroir secondaire - Cliquez pour agrandir Plan du T60 - Cliquez pour agrandir Decoupage numerique - Cliquez pour agrandir
Monture - Cliquez pour agrandir Monture - Cliquez pour agrandir Test interferometrique- Cliquez pour agrandir

Le télescope est pratiquement achevé. Les miroirs sont aluminés.

 

La caméra CCD

La caméra CCD attachée au T60 sera une SBGIG STL 11000 équipée d'un système d'optique adaptative et de filtres LRGB et Halpha. Le chip de la caméra est un Kodak KAI-11002M antiblooming avec 11 millions de pixels (4008X2672). La taille du pixel est de 9 microns carré soit une résolution sur le ciel de 0.386" et un champ de 25.8' X 17.2'. La caméra peut travailler également en binning 2x2. Les spécifications complètes peuvent être trouvées ici et des exemples d'images ici. La caméra a été testée sur le télescope de 1m du Pic du Midi, en voici l'image de M108.

 

L'abri du télescope

L'observatoire des Makes ne possède pas d'abri pour l'installation du télescope, il faut donc en construire un et y adjoindre un local technique. Cet abri sera réalisé en dur avec un toit roulant permettant de découvrir totalement le télescope& : sa surface au sol sera de l'ordre de 15m2 soit 5mx3m et peut être modifiée en fonction de l'encombrement définitif du télescope. Un local technique de 12 à 15m2, attenant à l'abri, permettra l'installation de tout le matériel informatique et de pilotage et recevra le toit roulant en position ouvert.

La notification du Conseil Régional est arrivée début octobre 2010. Les travaux pour la construction de l'abri ont débuté le 17 janvier 2011.
Le télescope a été achevé à la fin juillet 2011, mis en caisse et expédié par voie maritime au début d'aout 2011. Dans le même temps l'abri est en cours de finition.

Cliquez sur agrandir
Cliquez sur agrandir
Cliquez sur agrandir
Attention : Ce serveur a été mis en place avec l'aide du Ministère de l'Education Nationale, du CNRS et du CNES. Tout usage des données diffusées par ce serveur nécessite l'accord de l'IMCCE.