Les Lyrides comme prémices des pluies météoritiques.
Publiée le 2007-02-26
Les Lyrides comme prémices des pluies météoritiques.
Après presque trois mois de faible activité, les "étoiles filantes" sont de retour. Les Lyrides constituent la première pluie météoritique substantielle du printemps et annoncent le retour des beaux jours. Avec une activité habituelle d'environ 20 météores par heure, et exceptionnellement de plus de 100, c'est une des rares pluies météoritiques associée à une comète à longue période. Il s'agit de C/Thatcher, observée pour la dernière fois en 1861. Dominique Francois Jean Arago (1786-1853) alors directeur de l'observatoire de Paris, a reconnu le maximum d'activité des Lyrides le 22 avril de chaque année. On les observe après 21h (heure locale) entre le 16 et le 25. Leur radiant se situe à proximité de l'étoile circumpolaire Vega de la constellation de la Lyre, d'où leur nom. Ce sont des étoiles filantes assez rapides, avec une vitesse relative de 49 km/s.
Puce International Meteor Organization (IMO)
Puce Éphémérides des pluies de météoroïdes (IMCCE)
Attention : Ce serveur a été mis en place avec l'aide du Ministère de l'Education Nationale, du CNRS et du CNES. Tout usage des données diffusées par ce serveur nécessite l'accord de l'IMCCE.