Passage du Soleil dans la direction de l'équinoxe de printemps
Publiée le 2011-03-16
Passage du Soleil dans la direction de l

Par définition l'instant de l'équinoxe de printemps dans l'hémisphère nord correspond au moment où la longitude géocentrique apparente du centre du Soleil est égale à zéro degré. À cet instant l'ascension droite et la déclinaison du centre du Soleil ne sont pas nulles car la latitude apparente du centre du Soleil n'est pas nulle, mais toutes ces valeurs sont proches de zéro. La direction du Soleil est alors très proche de celle du point gamma, intersection de l'écliptique et de l'équateur céleste. La définition de cette direction est donc unique sur la sphère céleste. Il ne faut pas confondre la direction de l'équinoxe de printemps qui est unique et le fait que le Soleil passe par cette direction. Ainsi dans l'hémisphère nord le début du printemps correspond au passage du Soleil dans la direction de l'équinoxe de printemps alors que ce même phénomène traduit le début de l'automne dans l'hémisphère sud.

Notre calendrier (le calendrier grégorien) est construit de manière à éviter la dérive des dates saisons en conservant une date quasi fixe pour le début de chaque saison.

La date de l'équinoxe de printemps est, en 2011, le dimanche 20 mars à 23h 20m 44,7s UTC, soit le lundi 21 mars à 0h 20m 44,7s heure légale française (UTC + 1h).

À cet instant la latitude géocentrique du centre du Soleil est de – 0,59", son ascension droite est de 0h 0m 0,016s et sa déclinaison est de – 0,54". Comme on le constate ces valeurs sont toutes très proches de zéro. C'est pourquoi on dit souvent que le centre du Soleil est dans la direction du point gamma. Néanmoins pour un calcul à la seconde de temps près, le choix de la définition est importante, en effet la déclinaison du centre du Soleil est nulle à 23h 21m 17,35s UTC et l'ascension droite du centre du Soleil est nulle à 23h 20m 38,52s UTC.

Depuis la création du calendrier grégorien (1582) l'équinoxe de printemps tombe le 19, 20 ou 21 mars. Aux XIXe et XXe siècles il est toujours tombé le 20 ou le 21 mars. Dans le passé, il est tombé le 19 mars en 1652, 1656, 1660, 1664, 1668, 1672, 1676, 1680, 1684, 1685, 1688, 1689, 1692, 1693, 1696, 1697, 1780, 1784, 1788, 1792 et 1796. Il tombera de nouveau le 19 mars en 2044. Le jour de l'équinoxe, si on fait abstraction de la réfraction atmosphérique, la durée de la nuit est égale à la durée du jour. C'est également le jour où le Soleil se lève plein est et se couche plein ouest.

Cette année l'équinoxe de printemps sera accompagné par une grande marée d'équinoxe de forte amplitude (coefficient 118 le 21 mars). Cela est dû à plusieurs circonstances : la proximité de la pleine Lune et de l'équinoxe, le fait que la pleine Lune soit au périgé et au noeud équatorial de son orbite. La Lune est donc proche de la Terre et dans le plan de l'équateur, or ces deux circonstrances génèrent une force de marée lunaire maximale.

Voici la succession des phénomènes :

- le 19/03/2011 à 02h 07m 26s UTC : la Lune a une déclinaison nulle et décroissante, asc. droite = 11h 10,1m.
- le 19/03/2011 à 18h 10m 04s UTC : Pleine Lune.
- le 19/03/2011 à 19h 08m 36s UTC : la Lune au périgée (distance minimale à la Terre) d = 356575 km, diam. app. : 33.6'.
- le 20/03/2011 à 23h 20m 45s UTC : équinoxe de printemps.
- le 20/03/2011 à 23h 21m 17s UTC : Soleil a une déclinaison nulle et croissante, asc. droite = 0h 0,0m.


Puce Les dates des équinoxes de printemps entre 1583 et 2999.
Attention : Ce serveur a été mis en place avec l'aide du Ministère de l'Education Nationale, du CNRS et du CNES. Tout usage des données diffusées par ce serveur nécessite l'accord de l'IMCCE.