LES PASSAGES DE MERCURE ET DE VÉNUS DEVANT LE SOLEIL

Introduction

1. Présentation

Les passages de Mercure et Vénus devant le Soleil, sont des phénomènes rares qui ont été observés par les astronomes depuis plusieurs siècles.
Aujourd'hui, ils sont surtout une curiosité attendue impatiemment par les astronomes amateurs.
Les précédents passages ont eu lieu :

Les passages suivants auront lieu :

Parmi les corps du système solaire de taille importante, seules la Lune et les planètes Mercure et Vénus peuvent passer devant le Soleil pour un observateur terrestre. Si, dans le cas de la Lune le phénomène (éclipse de Soleil) est courant, il n'en est pas de même pour Mercure et Vénus : le phénomène de passage devant le Soleil est rare. Il est, bien sûr, moins spectaculaire qu'une éclipse de Soleil : le diamètre apparent maximum de Mercure est en effet de l'ordre de 1/200ème de celui du Soleil et celui de Vénus est de l'ordre de 1/30ème. Dans le cas de Vénus, le passage est aisément observable à l'œil nu, moyennant quelques précautions pour la protection des yeux.

Ainsi d'un point de vue purement calculatoire, le calcul d'un passage de Mercure ou de Vénus devant le Soleil est identique au calcul d'une éclipse de Soleil par la Lune. Bien évidemment compte tenu des diamètres apparents de ces deux planètes "l'éclipse" est toujours annulaire ou partielle.

2. Présentations PowerPoint.

Nous avons produit une présentation au format PowerPoint. Cette présentation est disponible sur notre site. Elle est modulable suivant vos souhaits, il suffit de masquer les diapositives que vous désirez supprimer, vous pouvez l'utiliser pour des présentations dans des cours ou des conférences, il suffit de mentionner vos sources.

François Mignard de l'observatoire de la Côte d'Azur a également construit une présentation Powerpoint.

Contact

Pour tous renseignements concernant ces pages, veuillez contacter ou le Service de renseignements de l'IMCCE.
Attention : Ce serveur a été mis en place avec l'aide du Ministère de l'Education Nationale, du CNRS et du CNES. Tout usage des données diffusées par ce serveur nécessite l'accord de l'IMCCE.